Le Maroc et l’Italie veulent le renforcement de la coopération judiciaire

Le Maroc et l’Italie veulent le renforcement de la coopération judiciaire par Juridika | 2014-04-01

http://www.lemag.ma/photo/art/default/5544108-8270303.jpg?v=1369467274

Le renforcement de la coopération bilatérale dans le domaine de la justice a été au cœur d'entretiens, mardi à Rabat, entre le premier président de la Cour de cassation, Mustapha FARES, et le ministre italien de la Justice, Andréa ORLANDO.

Lors de cette rencontre, M. FARES a mis en relief la stratégie et les principaux objectifs de la Cour de cassation, soulignant que la coopération judiciaire internationale et l'établissement de partenariats forts, notamment avec les pays du pourtour euro-méditerranéen, constituent un engagement constitutionnel et l'un des objectifs fondamentaux de la Cour.

M. FARES a indiqué que l'année en cours sera marquée par plusieurs rencontres entre la Cour de cassation et nombre d'instituts italiens d'études et de recherches juridiques, judiciaires et sociales pour partager les expériences et échanger les vues sur des questions d'ordre économique, social, politique et des droits .

Le responsable a, par ailleurs, informé le ministre italien et la délégation l'accompagnant des grands chantiers de développement que le Maroc a engagés dans différents domaines, y compris celui de la justice.

Il a rappelé à cet égard que la Constitution de 2011 a apporté plusieurs nouveautés relatives surtout à l'autorité judiciaire et aux mécanismes constitutionnels, ainsi que des garanties en matière de justice et des droits de l'Homme, outre la consécration de la bonne gouvernance et de l'approche participative, seul gage, selon lui, pour la construction d'une société démocratique et moderne où prévalent liberté, dignité et égalité.

La rencontre a été également l'occasion de présenter à la partie italienne les principales recommandations issues du dialogue national sur la réforme de la justice.

De son côté, M. ORLANDO a mis l'accent, dans une déclaration à la presse, sur la nécessité de renforcer la coopération maroco-italienne dans le domaine de la justice, dans l'objectif de booster davantage les relations entre les deux pays qui connaissent une évolution constante dans d'autres domaines.

Relevant l'importance de l'échange et du dialogue direct entre les institutions judiciaires des deux pays, M. Orlando a indiqué que cette entrevue a permis aux membres de la délégation italienne de prendre connaissance de l'organisation et du rôle de la Cour de cassation dans le système judiciaire marocain.

La délégation italienne, présidée par M. ORLANDO, comprenait l'ambassadeur de l'Italie au Maroc, Roberto NATALI, le consul général de l'Italie à Casablanca ainsi que des responsables du ministère italien de la Justice. 

A lire aussi